République Tunisienne République Tunisienne
Ministère de l'Industrie

Veille

Partager sur

09 Novembre 2018

L’huile d’olive Tunisienne, par-delà les saveurs …

 

La culture des olives en Tunisie date du 8ème siècle av. J.-C, avant même la fondation de Carthage par la Reine Didon. Les Phéniciens étaient les premiers à présenter cette récolte en Afrique du Nord.

Des générations d’Hommes, pris aux tripes par la splendeur de l’olivier, n’ont cessé de graviter autour de l’arbre aux racines ancrées, fruit au ciel. Tantôt ébahis, tantôt frénétiques, ils ont sculpté les traits d’une histoire sans fin, d’une passion millénaire qui continue à luire au pays vert, la Tunisie.

L’oléiculture pour les tunisiens est plus qu’une activité agricole. Ancrée dans les racines des Hommes, elle constitue un moyen d’expression, un langage du goût, cristallisant la prose en un liquide aux flaveurs éclectiques.

Ce cercle des poètes de la pureté est toujours étincelant, toujours créatif. Du nord au sud, il produit des huiles d’olive aux nuances multiples, esquissant avec frénésie les limites du goût naturel.

Quand nature rime avec culture, le résultat enchante et amène à la reconnaissance. C’est ce qui explique les multiples médailles gagnées lors des plus prestigieux concours internationaux tel que le SIQEV, le BIOL, OLIVE JAPAN, NYIOOC et l'AVPA.

Ayant à son actif un panel de marques de renommée notamment en France, au Japon et aux Emirats-Arabes-Unis, la Tunisie compte lancer une campagne de notoriété sur un nouveau marché suite à la demande des opérateurs du secteur; Le but étant de sensibiliser le segment cible à consommer plus d'huile d'olive vierge extra.

Un communiqué officiel publié par l’Office National de l’Huile ONH à la date du 10 septembre 2018 nous révèle que les exportations d’huile d’olive réalisées lors de la campagne 2017-2018 avaient atteint 191512 Tonnes le 31 août 2018. Bien que les exportations vers les pays de l’union européenne représentent 71 % des quantités exportées, 21 % ont été acheminées vers l’Amérique du nord dont 18 % vers les États-Unis.

Avec plus d’une trentaine de sociétés certifiées USDA Organic, Kosher et FSMA et quelques marques qui ont réussi à pénétrer le marché Américain et Canadien, la Tunisie envisage d’étendre son rayonnement sur le continent.

Rédigé par Slim Sayadi

Trouver un conditionneur